Critique ciné : Cars 2

Jeudi dernier avait lieu l’avant-première du dernier film d’animation de Pixar, j’ai nommé Cars 2. C’est donc après une journée de boulot bien chargée que je me suis rendue à l’UGC de Châtelet-Les-Halles afin de découvrir ce deuxième volet de la série, mais aussi d’assister à une petite présentation par John Lasseter, grande figure de chez Pixar et qui est, par la même occasion, le co-réalisateur du film aux côtés de Brad Lewis. Malgré une légère déception quant à sa chemise un peu trop simple (on était habitués à plus coloré !), le talentueux John Lasseter nous a fait un bref topo autour de son film et a répondu à quelques questions, accompagné de la productrice Denis Ream. Un moment fort sympathique qui n’a duré qu’un court instant avant de laisser place au film.

Au niveau du synopsis on retrouve le célèbre Flash McQueen, accompagné de son pote un peu lourd Martin la dépanneuse, qui partent en expédition pour participer au premier Grand Prix Mondial. Bien évidemment tout ne se passe pas comme prévu puisque Martin se retrouve dans une situation improbable : au cœur d’une affaire d’espionnage.

Certes Cars 2 n’est pas le meilleur Pixar qui puisse exister mais il reste quand même très plaisant à regarder. Pour ma part, j’ai trouvé le scénario sympa, les personnages attachants et j’ai passé un bon moment principalement grâce aux références un peu drôles tout au long du film (sans vous spoiler je pense notamment à un clin d’œil à Total Wipeout qui est fait à un moment donné !). En revanche, j’ai trouvé un peu lourde la morale autour de l’amitié, digne d’un épisode de « 7 à la Maison »… mais bon, on est dans de la production à l’Américaine, il fallait un peu sans douter. De plus, le personnage de Martin devient vite insupportable, ce qui est vraiment bien joué puisque c’était le but.

Techniquement, c’est du Pixar, donc il ne me semble pas nécessaire de dire que c’est de qualité. La 3D est bien foutue, logique. En résumé, Cars 2 est un film divertissant, bourré d’humour, et vous permettra de passer un bon moment même si, comme je le disais précédemment, il est loin d’être classé parmi les meilleures productions de Pixar. J’ai eu la chance de pouvoir assister au film dans sa version originale donc je ne peux pas me prononcer sur la VF.

Je vous laisse avec la bande annonce !