Critique série : The IT Crowd

Bien que The IT Crowd est une série que l’on m’avait conseillée il y a plusieurs années, je dois vous avouer que j’ai mis du temps à me décider avant de la regarder. Décrite comme l’ancêtre de « The Big Bang Theory » ou encore comme « une série de geeks pour les geeks », je n’étais pas tellement emballée au départ. The IT Crowd est une série britannique créée par Graham Linehan et diffusée pour la première fois en Grande Bretagne en 2006. Elle met en scène Roy et Moss, deux informaticiens un poil fainéants de chez Reynolds Industries, condamnés à travailler dans le sous-sol de l’entreprise, parfait contraste avec les autres employés qui eux évoluent dans un cadre somptueux aux étages du dessus. Méprisés par le reste de la boîte, ils se retrouvent donc expatriés à la cave sans fenêtre ni aucun confort, à devoir faire de la maintenance informatique par téléphone. Or, les appels qu’ils reçoivent sont issus de problèmes généralement anodins, ce pourquoi, plutôt que de s’embêter à répondre toujours la même chose, ils se contentent de balancer un disque : « Avez vous essayé de le redémarrer ? » et « Êtes vous certain qu’il est bien branché ? », ce qui les arrange et fonctionne 99% des cas.

Puisqu’il faut bien une présence féminine dans cet univers de nerds, nous avons Jen. Cette jeune femme vient tout juste de débarquer à la tête du IT (« Information Technology » traduit en français par service informatique) non pas parce qu’elle en a les capacités mais parce qu’elle a écrit sur son CV qu’elle avait « beaucoup d’expérience avec les ordinateurs »… Étant donné que le boss de l’entreprise ne s’intéresse aucunement à tout ce qui touche à l’informatique, elle n’a pas de mal à le bluffer lors de l’entretien et finit par être embauchée en tant que chef du service. Aux premiers abords, Roy et Moss avaient comme objectif de mettre un terme à cette arnaque, mais finalement, le sort en a décidé autrement…

Les trois protagonistes sont très différents les uns des autres, même si Roy et Moss ont en commun cette passion pour l’informatique. Roy est plutôt l’irlandais cool, qui aime les jeux vidéo, la junk food, les filles et il est le plus fainéant de la bande. A chaque épisode, il porte toujours un t-shirt de malade !  Moss, quant à lui, est un trentenaire qui vit toujours chez sa mère, socialement inapte, qui a peur de mentir et du coup invente des choses complètement improbables. Il est physiquement la grosse caricature du nerd de base. Jen elle, est donc complètement incompétente avec les ordinateurs et passe son temps à faire semblant de travailler dans son bureau.

En plus d’un générique 8-bit assez original, on a droit à un humour british bien décalé et auto-dérisoire, et on peut se régaler avec bon nombre de passages très drôles. En revanche, certains épisodes sont très plats et, à l’image de The Big Bang Theory, dès le milieu de la deuxième saison, on commence  à tourner un peu en rond et à se lasser, ce qui est bien dommage. Les personnages principaux ont tout de même été parfaitement choisis et certains dialogues sont vraiment hilarants. A regarder en VOSTFR bien évidemment, pour ne pas manquer les blagues et références anglaises qui sont bien souvent mal traduites.

Voici pour finir le générique dont je vous parlais toute à l’heure :