Série : Utopia, un thriller conspirationniste complètement barré

Utopia-Channel-4-serieLe mois de décembre qui commence, le froid qui se fait de plus en plus sentir, voici venue la période de l’année la plus propice à l’hibernation. Et qui dit hibernation dit aussi séries au chaud sous la couette ! Parce que je pense à vous et que je vais vous faciliter la tâche, je vais vous parler aujourd’hui d’Utopia, l’une des séries les plus barrée que j’ai pu voir ces dernières années.

Where is Jessica Hyde?

Créée et écrite par Dennis Kelly, Utopia est une série qui nous vient une fois de plus tout droit d’Outre-manche. Je vous en parlais récemment avec Black Mirror ou encore Broadchurch, mais je suis vraiment à fond sur le côté british en ce moment. Sauf Dr Who hein, faut pas pousser même si certains essayent de me pervertir depuis des mois !

Utopia

« Utopia » est en fait le nom d’un mystérieux comics suscitant apparemment de nombreuses convoitises. Il paraîtrait même qu’à l’intérieur figurent également les désastres de ces derniers siècles. Ian, Becky, Grant et Wilson, qui ne se connaissent ni d’Eve ni d’Adam, possèdent chacun un exemplaire original de cette fameuse bande dessinée. Leur vie bascule totalement lorsqu’ils découvrent qu’une organisation, connue sous le nom de « The Network », se met à leur poursuite pour les tuer et récupérer ainsi leur précieux. Ils n’auront alors qu’une seule solution : fuir, s’unir pour ainsi survivre.

Et, bien évidemment, les deux tueurs du Network ne sont pas super sympas. L’un des deux, majestueusement interprété par Neil Maskell, est dénué de toute émotion et m’a, dès les premières minutes, rappelé le côté un peu taré de Javier Bardem dans « No Country For Old Men ». Sans scrupule, brutal, d’apparence à la fois banale et malsaine, et à 9.5/10 sur l’échelle de l’efficacité des meurtres. D’ailleurs, il faut savoir que les acteurs ont été parfaitement choisis et que leurs rôles leurs vont comme des moufles. A noter que Nathan Stewart-Jarrett a hérité ici d’un personnage qui n’a vraiment rien a voir avec celui qu’il incarne dans « Misfits » (Curtis), et que ça lui réussi plutôt très bien.

21036636_20130906151625562

Hum…where is Jessica Hyde… again?

J’ai dévoré les 6 épisodes de la saison 1 en quelques jours. En effet, j’ai tout de suite été interpellée par ces plans magnifiques, superbement bien travaillés, ces scènes hautes en couleurs et en originalité mais aussi par la bande son, réalisée par Cristobal Tapia de Veer, aussi tarée que le scénario. Pour vous faire une petite idée de l’ambiance, voici le thème principal de la série :

On est dans un univers conspirationniste, très cru, violent et qui peu parfois même devenir dérangeant. Je pense notamment à une scène en particulier, qui montre notre tueur sans émotion, qui se rend dans une école. Je vous laisse imaginer le massacre et je ne vous conseille pas de la regarder si vous préférez la découvrir au fil des épisodes :

Where the fuck is Jessica Hyde?

Utopia est une série comme on en voit trop rarement. Admirée par son originalité, dénoncée par certains pour sa violence parfois un peu trop gratuite, on se retrouve à mi-chemin entre le monde des comics et le cinéma. La mise en scène est incroyable, superbement bien travaillée, et on peut dire que cette série est encore plus perchée que la plus perchée de tes copines. Ce n’est pas la meilleure de l’année mais c’est à voir absolument. Donc tu notes ça dans ton inventaire et tu m’en diras des nouvelles ;)

A savoir qu’une saison 2 est prévue pour 2014. Wait & See.