Bop It, le jeu qui rend fou !

Après la mémorable soirée Cuponk  d’il y a quelques mois et la soirée Monopoly Live (dont je dois encore vous parler), Hasbro m’a convié la semaine dernière à son évènement autour du jeu Bop It. Bop It, c’est pas grand chose à la base : c’est un « jouet » en plastique que l’on peut facilement prendre en main, sur lequel on distingue un buzzer, un bout jaune, un vert et un bleu. Si on ne met pas de pile dedans, il ne se passe rien. A la limite il est peut-être possible d’utiliser l’objet en guise d’arme d’autodéfense dans le métro, mais j’ai un doute sur les dégâts potentiels que cela pourrait causer.

Mais si on met des piles, c’est là que tout bascule. Vous qui étiez détendu, reposé et aussi zen que Maitre Splinter, le passage à Bop It peut s’avérer dangereux ! En effet, il y a bien longtemps que je n’avais pas trouvé un jeu de société aussi stressant ! Sur le papier, le principe est simple, le Bop It vous parle et vous indique une série de gestes à effectuer sur son appareil. Plusieurs possibilités : « tire » et il vous faudra tirer le côté jaune, « tords » et il vous faudra tordre la partie bleue, « Bop It » et il vous faudra appuyez sur le buzzer, et enfin « hurle » (cette dernière fonction étant désactivable) où vous devrez crier. Bien évidemment, plus vous y arriver et vous vous la racontez devant vos amis, et plus la vitesse augmente, ce qui rend le jeu beaucoup plus drôle.

Vous avez la possibilité de jouer en mode Débutant, puis une fois que vous aurez fait vos preuves vous déverrouillerez le mode Amateur et enfin Expert. Les changements portent essentiellement sur la vitesse de jeu mais aussi sur les indications qui deviennent beaucoup plus variées : on ne se contente plus des simples ordres « tire », « tords » ou encore Bop It, ici tout est mélangé ! La machine peut tout aussi bien vous dire « hurle » comme vous indiquer la couleur bleue (qui correspond à l’action de tordre), et facilement embrouiller votre cerveau.

Au niveau des modes de jeu proposés, nous avons le basique « solo » où le but est de tenir le plus longtemps possible et de faire péter les scores ; le mode « passe » où il est nécessaire de jouer à plusieurs et donc de ne pas se faire éliminer  ; et enfin le mode « tribu » où toutes les parties de votre corps sont utilisées !

Ce jeu est à la fois drôle et insupportable ! Drôle dans le sens où il est plus que prenant et une fois en main, on n’a qu’une envie c’est battre tous les records du monde. Surtout à plusieurs, je dois avouer que la pression est encore pire (même si j’ai remporté le grand tournoi de la soirée krkrkr) ! En revanche, je suis repartie chez moi avec dans la tête en boucle les incessantes indications « huuuurle », tiiiiire », tooooords »… et là, c’est horrible ! Ouais parce que ça met encore la pression même une fois que tu ne joues plus, t’as l’impression que ta vie entière est guidée par le Bop It.

En tous cas, si vous n’avez pas encore essayé je vous le recommande, une petite partie entre amis le soir ça ne peut pas faire de mal et ça peut réveiller ceux qui sont en train de sombrer progressivement, affalés dans le canapé. Et si, comme moi vous n’êtes pas patient, vous risquez de frapper des gens avec !