Soirée de lancement du Samsung Galaxy Note Blanc

Il y a quelques jours (bon ça se compte peut-être même en semaines…), j’ai pu assister à la soirée de lancement du Galaxy Note en version blanche. C’est dans un loft parisien de trop de mètres carrés que nous avons pu une fois de plus pleurer des larmes de sang en voyant la taille de la salle de bain, mais aussi découvrir ce fameux appareil, à cheval entre le smartphone et la tablette.

D’ailleurs, sa taille me laisse perplexe. D’un côté il est vrai que c’est vraiment pratique pour rester à la maison ou encore l’utiliser dans le métro : la navigation est carrément optimale. On peut aisément bloguer ou se perdre dans l’internet, sans avoir mal aux yeux. En revanche, la fonction téléphone ne m’a vraiment pas convaincue… je me vois mal sortir cet engin dans la rue pour passer un appel. C’est beaucoup, mais alors BEAUCOUP trop gros.

Au niveau technique, ce qu’il faut principalement savoir c’est que la machine tourne sous Android 2.3, contient un processeur Dual-Core 1.4 GHz et un écran de 5,3 pouces. Elle est aussi dotée d’une mémoire interne de 16Go et, la bonne nouvelle, d’un port microSD pour ceux pour qui cela ne suffit pas. Il est important également de noter le retour au stylet de la part de Samsung, ce qui donne un peu ce côté « pro » qui ne plaira pas à tout le monde.


J’ai pu tester quelques minutes l’appareil et j’imagine que ceux qui aiment dessiner y trouveront leur compte. C’est fluide et il y a l’air d’avoir un nombre d’outils proposés conséquents. Pour ma part, je suis nulle en dessin, et je me suis contenté d’un furtif « YO! », œuvre qui a du me prendre au moins 10sec. En revanche, il y avait quelques animateurs lors de cette soirée qui étaient beaucoup plus doués que moi et qui proposaient aux invités de leur tirer le portrait et de l’imprimer sur un tee.

Pour ma part, je n’ai pas spécialement été séduite par le Galaxy Note, tout simplement à cause de sa taille. Peut-être que c’est pour certains un compromis parfait entre la tablette et le smartphone, mais pour moi, téléphoner avec un appareil aussi imposant, c’est juste inimaginable. En revanche, j’admets que l’appareil est techniquement performant et qu’il conviendra aux businessmen qui bossent également beaucoup sur leur portable.