Court-métrage : « Le hall des pendus » a besoin de toi !

large_HALL_DES_PENDUS03Tu aimes Tokyo ? Les court-métrages ? Les histoires de meurtres un peu glauques ? Alors tu aimeras certainement « Le hall des pendus », le projet de Katya Mokolo et Christophe Deroo qui vend du rêve. Si je vous en parle aujourd’hui c’est tout simplement par que ça s’annonce carrément mortel et, qu’en plus, vous avez la possibilité d’y participer !

Si vous connaissez certainement déjà Katya (Kistuney de son pseudo) pour ses multiples projets dont j’ai du déjà vous parler que ce soit sur les réseaux sociaux ou sur le blog, Christophe Deroo est lui aussi dans le milieu depuis un bon moment maintenant. Voici d’ailleurs un extrait de l’un de ses derniers courts, SKOM :

SKOM (Some Kind Of Monster)

Pour ce nouveau projet intitulé « Le hall des pendus », Katya et Christophe ont décidé de mettre le paquet et d’aller tourner dans les rues de Tokyo.

8088551322_661967f04b_b

L’histoire

Et si jamais vous hésitez encore, voici plus de détails sur le court :

« Depuis plusieurs mois, d’étranges cas d’homicides sont répertoriés dans un quartier de Tokyo. Les crimes sont d’une rare violence et la police n’a pas la moindre piste, à ceci près que le mode opératoire semble identique et laisse donc à penser à un tueur en série. Il s’attaque généralement à des personnes isolées en pleine rue à la nuit tombée. Puis les démembre.

Les meurtres, en constante augmentation, obligent les forces de l’ordre à imposer un couvre-feu chaque soir à partir de 21 heures: on poste des barrages aux limites du quartier et on augmente le nombre des patrouilles.

Mais depuis la mise en place de ce dispositif, une étrange rumeur est née au sein de la communauté SDF. Ils prétendent que les meurtres ne sont pas l’oeuvre d’un tueur en série mais de plusieurs ombres, presque invisibles, qui rôdent dans le quartier. En conséquence, le couvre-feu les menace directement, puis qu’il les oblige à affronter seuls le danger.

La police tente de calmer la population en expliquant que la plupart des SDF sont déficients mentaux et qu’il ne faut pas trop faire attention à ce folklore. Pourtant la rumeur se répand comme une traînée de poudre, semaines après semaines. Certains clochards terrorisés à la nuit tombée mettent fin eux-mêmes à leur jours, par pendaison. Le quartier est désormais surnommé par la presse « Le hall des pendus ».

Toshiro est un junkie d’une trentaine d’années accro à une drogue de synthèse appelée « Limbo », fabriquée par un groupe d’étudiants en chimie. Avec son addiction grandissante il est devenu, bien malgré lui, l’homme à tout faire de ces délinquants. Un soir le groupe va lui demander de récupérer pour eux un composant indispensable à la création du « Limbo », que seule une personne qui habite dans le « hall des pendus » a en sa possession. D’abord Toshiro refuse, trop effrayé par les histoires sordides qu’il a entendues. Mais le groupe se montre persuasif et le menace de ne plus jamais lui fournir de « Limbo » s’il s’obstine à refuser.

Ne pouvant contrôler son addiction, Toshiro est obligé d’accepter et de traverser « le hall des pendus ». »

Et parce que c’est vous, voici en exclu l’un des acteurs du film, Kenny G (son blog) :

Kenny G

Sachez également en EXCLUSIVITE +++ que l’affiche du film sera réalisée par Takeru Amano :

1333938_9870261_b

 

Participes !

Il vous est en effet possible de contribuer au projet et ainsi, de profiter de contreparties (votre nom au générique, le lien pour télécharger le film en HD + le making of, l’affiche du film dédicacée, le BluRay du film, le scénario signé par l’équipe ou encore une valisette super collector). Pour soutenir ce beau projet, rien de plus simple. Il vous suffit de cliquer ici et de rentrer le montant de votre don.

Alors même si donner des millions serait vraiment top il ne faut pas le nier, vous pouvez tout de même rester dans vos moyens et participer à partir de 5€. Et tout le monde sait que 5€ c’est pas grand chose (même pas un menu au McDo), mais si tout le monde s’y met, ce serait énorme pour eux. N’hésitez donc pas à les soutenir et c’est peut-être même le moment pour vous de participer activement à un projet pour la première fois. Vous verrez c’est bien, c’est aussi une petite satisfaction personnelle que de se dire « tu vois ce truc qui a cartonné là, Le hall des pendus, bah j’ai financé une partie j’ai tout de suite su que ça allait marcher ! » Classe non ?

Et vu qu’on sait tous déjà que ça va être mortel (surtout que c’est tourné à Tokyo hein), je compte sur vous !
Et si vraiment vous êtes trop pauvres (la fin du mois tout ça…), vous pouvez toujours faire tourner le lien et en parler à tous les gens que vous croisez dans la rue. Ça ne coûte rien !

Tout se passe ici : http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/le-hall-des-pendus

Et la page Facebook

Merci pour eux !

Katya Mokolo X Christophe Deroo