Et si un jour tu gagnais à l’Euro Millions ?

Il y a des choses qui n’arriveront peut-être jamais mais qui sont déjà toutes planifiées au cas où… comme par exemple le fait de gagner au Loto. Je sais qu’il y a bon nombre de personnes qui ne savent pas vraiment comment elles utiliseront leur argent, mais croyez-moi, pour moi c’est presque tout vu… J’ai eu cette discussion vendredi dernier avec un ami alors que je venais de cocher mes grilles d’Euro Millions, et du coup j’ai décidé d’en faire un billet inutile. Aussi inutile qu’un article qui vous expliquerait pourquoi à l’époque je n’avais rien révisé pour le Bac ou qui, autre exemple, listerait une liste de personnes à ne plus suivre sur Twitter (ah on me dit dans l’oreillette que ça a déjà été fait).

Du coup, si un jour je deviens riche (et c’est prévu !), voici les différentes étapes toutes tracées que je vois :

Étape 1 : je relis 1000 fois les numéros, pour être bien sûre que je ne vais pas crier pour rien. Ah oui parce que je n’ai jamais vraiment crié très très fort, du coup je ne veux pas gâcher cette exclue si je n’ai pas vraiment gagné.

Étape 2 : Je suis sûre de moi donc je crie et je saute un eu partout dans la pièce où je suis quitte à casser 2 ou 3 trucs sur mon passage.

Étape 3 : Si je suis seule, j’appellerai 2 ou 3 personnes en qui j’ai super confiance et je pense que je ferai des phrases tellement longues et rapides qu’elles ne comprendront rien. Mais c’est pas grave il faut que je partage cette nouvelle ! Sinon, tout dépend qui est avec moi. Si c’est un ami ou quelqu’un de ma famille je lui dis et l’embarque dans ma folie, sinon, je prétexte un fake call (« Aaaah mince, je dois y aller… ») tout en essayant de retenir mes larmes de joie et je disparais !

Étape 4 : Je cours à la Française des Jeux car après tout, sans leur validation, je ne touche pas l’argent et je m’emballerai pour rien. Je filme tout pour faire une vidéo que je posterai une fois que je serai loin, très loin et introuvable.

Étape 5 : Je récupère donc mon dû. Je recrie très très fort et je saute dans les bras de tous les inconnus que je croise, un genre de free hugs mais avec des billets. Je vais voir mon banquier, je lui fais la bise et renfloue tout juste mon découvert, sans rien lui dire pour le moment.

Étape 6 : Je vais à l’aéroport sans rien, les mains dans les poches, j’embarque un ou deux proches et je prends un aller simple en random (enfin pas trop non plus faut pas exagérer, je ne voudrais pas me retrouver à faire un vol national alors que je suis multi millionnaire…). Une fois là-bas je pense que je passe une soirée tellement folle que je ne peux même pas imaginer à quel point elle le sera. Une chose est sûre, j’achète la salle en repartant pour marquer le coup.

Étape 7 : Je dépense un peu à tout va une partie de mon argent. J’achète une voiture de malade, unique, que je fais customiser. Non plusieurs en fait, parce que je n’arriverai pas à me décider et puis il faudrait qu’elles aillent avec mes différentes tenues. Du coup il me faudrait aussi un garage énorme. J’achèterai aussi des appartements dans plusieurs villes du Monde avec parking pour mon jet privé. Et puis je voyagerai partout histoire de voir où je vais rester pour faire une partie de ma vie. Dans chacun de mes appartements j’aurais un cuisinier personnel qui me ferait des bons petits plats, une salle de ciné, un masseur, une cave à vins, etc. Sans compter toutes les autres dépenses « banales » que je ferais toute la journée.

Étape 8 : Je place quand même un peu d’argent pour pas me retrouver à la rue une fois que j’aurais tout dépenser et histoire d’en avoir encore plus. Même si c’est pas sexy, il le faut. Je donne aussi de l’argent à mes proches et leur demande ce dont ils ont besoin ou envie. Du coup c’est l’étape un peu sérieuse de ma folie.

Étape 9 : JE PROFITE A FOND. J’ACHÈTE TOUT CE QUE JE VEUX QUAND JE VEUX QU’EST CE QUI Y A ?!

Étape 10 : Si jamais l’argent que j’ai placé ne me suffit pas et que je n’ai plus rien alors je me tire une balle, parce qu’après avoir vécu tout ça, tu ne peux pas revenir à une vie normale. Revenir au pass Navigo et 20m2 dans Paris c’est pas sexy. Ah beh ouais c’est la vraie vie.

En fait, je fais mes plans c’est bien mais je ne sais pas du tout si ça se passera comme ça. Si ça se trouve on me kidnappera à la sortie de la FDJ… et peut-être même que je ne gagnerai jamais en fait. Enfin bon, au moins je sais ce que je veux en faire et je ne perdrai pas de temps à y réfléchir si ça arrive. Et vous, vous savez quoi faire si vous devenez millionnaires ?

Article inutile terminé, vous pouvez disposer…