Far Cry 3, du fun en veux-tu en voilà

jaquette-far-cry-3-xbox-360-cover-avant-p-1333184989Quand on m’a dit qu’un nouveau Far Cry venait de sortir, j’ai tout d’abord esquissé un regard vide qui n’aspirait que du non-intéressement. Non parce que bon, le premier et le deuxième étaient sacrément chiants , si chiants que je ne les ai jamais terminé.

Mais, dans un second temps, après avoir entendu de part et d’autre que ce troisième volet était différent, drôle et vachement bien foutu, j’ai décidé de faire le pas. Et ils disaient vrai les bougres.

Toujours plus loin , plus fort, plus vite

Far Cry 3 est bel et bien à part. Dans celui-ci, vous incarnez Jason Brody, un jeune de Santa Monica en quête de sensations fortes, qui part avec ses potes et sa meuf sur une île pour un trip un peu extrême limite. Et qui dit « sensations fortes » dit « saut en chute libre ». Sauf que les jeunes se loupent un peu et atterrissent sur un territoire sous l’emprise de la milice locale, qui ne mettra que quelques secondes à les kidnapper. Sauf Jason, forcément, sinon le jeu ne durerait que le temps de l’intro et pour 70€, ça ferait un peu cher les 3 minutes.

Jason lui est accueilli par une horde d’habitants de là-bas, un peu indigènes sur les bords, qui sentent en lui une force incroyable. Il se retrouve alors guidé par Dennis, l’un d’entre eux, et devra d’un côté essayer de retrouver ses amis éparpillés sur les îles Rook, et de l’autre prendre part à la lutte qui oppose la population locale au gang de Vaas Montenegro, qui pour moi reste le meilleur personnage du jeu. Ce dernier est complètement dingue et a eu le droit à un doublage parfait en VF. Si parfait qu’il est nécessaire de le souligner et je pense qu’il vole complètement la vedette à Jason si je peux me permettre. Vaas est  fourbe, imprévisible, dingue dans sa tête et carrément badass, SAUF QUE ses expressions et ses mimiques le rendraient presque attachant. On ne voudrait même pas lui faire de mal pour ne pas qu’il disparaisse de l’aventure.

1n

Les gangs de biquettes

Dans Far Cry 3, on se promène un peu dans un monde « carte-postale ». C’est beau, ensoleillé, plus ou moins calme selon les côtés de l’île et l’environnement est peuplé d’animaux plus ou moins mignons. Et quand je dis plus ou moins, surtout moins en fait.

far-cry-3-xbox-360-1313593515-017

Il y a beaucoup plus de vilains troupeaux qui veulent vous racketter que de gentilles biches à la recherche de caresses. Par exemple les satanés biquettes sont des vraies traîtres. Elles ne se gênent pas pour vous attaquer alors que vous avez le dos tourné et que vous êtes en train de faire votre cueillette tranquillement. Bref, globalement, méfiez-vous de la faune même s’il vous faudra affronter différentes espèces pour améliorer votre portefeuille et votre équipement. Des cochons, des serpents, des dragons de Komodo, des requins ou encore des cerfs, il vous faudra avoir un oeil partout pour ne pas vous faire malmener.

Far-Cry-3-Co-op-Patch_1

Quand on partait de bon matin, quand on partait sur les chemins

Ce qui m’a plu également dans Far Cry 3, c’est la diversité des véhicules utilisables : des voitures pourries, des 4×4, des jet-skis, des deltaplanes, des zodiaques, il y en a pour tous les goûts et on y prend vite du plaisir. Bon par contre, quand on vous dit « posez-vous discrètement près de la Milice pour les infiltrer », évitez de faire comme moi et d’arriver en random sans aucune maîtrise du deltaplane. Ça fait mal et après c’est un peu trop la guerre. Tous ces engins mis à disposition sur la map ont fait rejaillir en moi cette sensation tellement GTA du « oh putain on peut le conduire ça aussi ?! MAIS OUAIS !! ».

far-cry-3-50acf787eec67

Toutefois, rassurez-vous, si vous êtes mauvais pilote ou nul en orientation, vous pouvez opter pour les « déplacements rapides » de lieux en lieux pour peu que vous les ayez préalablement débloqués.

Far Cry 3, t’es t’es t’es, t’es différent là

Comme je vous le disais dans l’intro, je n’ai pas du tout accroché aux deux opus précédents de la série. Quand à celui-ci, j’adhère complètement. C’est drôle, sacrément fun et Vaas est tout simplement génial. De plus, l’IA est cette fois plutôt bien gérée, les missions principales sont loin d’être ennuyantes et sont au contraire bien diversifiées. Une mention spéciale pour la mission avec du gros Skrillex à fond pendant que tu brûles au lance-flammes des champs de cannabis, c’est absolument jouissif !

Nous sommes ici dans un FPS mais votre personnage évolue au même titre que dans un jeu de rôle : vous augmentez ses capacités grâce aux points de compétences remportés au fil des missions. Il m’a fallu une bonne vingtaine d’heure pour finir la campagne sans faire les missions annexes et sans vraiment trop me balader, ce qui est raisonnable. De plus, le titre est également doté d’un mode multi et d’un mode coop que je n’ai pas encore testé.

Far-Cry-3-Hunting-2

Vraiment, Far Cry 3 est bien cool donc si vous cherchez un petit défouloir bien marrant et immersif, jetez-vous dessus !