Le jour où j’ai retrouvé l’envie de jouer

Les jeux vidéo ont fait partie intégrante de mon quotidien pendant des années et ce depuis ma tendre enfance. Il ne se passait pas une journée où je n’allumais pas ma console, que ce soit de salon ou bien portable, tout simplement car j’ai toujours eu sous la main des jeux qui me donnaient envie de jouer. Or, depuis quelques mois maintenant, ce n’était plus vraiment le cas, tout d’abord par manque de temps, mais aussi parce que plus aucun titre ne réussissait à me tenir en haleine… jusqu’à hier, la redécouverte de la PS3 et le retour aux sources.

Après avoir passé une grosse partie de mon temps à saigner la PS1 et la PS2, je suis finalement passée de l’autre côté de la force en me procurant la Xbox puis, suite logique, la Xbox 360. C’est sur cette dernière que j’ai principalement joué ces dernières années et que j’ai pu apprécier les joies de la next gen, avec en fond une PS3 qui prenait un peu la poussière. Pourquoi elle prenait la poussière ? Tout simplement car quand t’as un abonnement Xbox Live Gold et pas mal de potes dessus, il y en a bien une des deux qui doit être sacrifiée, et ce fût celle de Sony, reléguée à la seconde place.

Après avoir passé d’innombrables soirées à me coucher à pas d’heures (ah la vie d’étudiante !) et à faire chauffer la Xboite, j’ai un peu perdu le goût du jeu. Je finissais par allumer ma console par défaut… mais aussi par réflexe. Je naviguais dans les menus, je posais la manette et me contentais d’intégrer un groupe d’amis pour discuter et faire deux ou trois blagues pendant que j’étais sur l’ordi à côté. Mais bon, une console uniquement pour papoter ça va 5 minutes (même si au final ça aura duré des mois), autant utiliser Skype hein.

Puis le manque de temps est arrivé : un stage, des vrais horaires de vie, les sorties, les amis, les events, je n’ai plus eu le temps de m’adonner au plaisir de jouer et de me dire « oh vite il faut que je finisse cette journée pour pouvoir allumer ma console et jouer à… »… Voilà, il est là le problème, jouer à quoi ? Je suis tombée dans la fameuse phase que tout gamer redoute, le moment où tu es blasé des jeux qui sortent et même s’ils peuvent au final être bien, t’es pas dans le mood. Et là, ce fût le drame… malgré quelques parties endiablées avec les amis de temps en temps, cette période aura duré tout de même quelques mois, jusqu’à hier où une nouvelle vie a commencée !

J’ai en effet redécouvert les joies de la PS3 et j’ai un peu vécu ça comme un retour aux sources. Depuis que je l’ai branchée, je n’ai qu’une envie : jouer ! Moi qui n’avait jamais eu l’occasion d’avoir Bayonetta à la maison, je suis en train de vraiment découvrir l’ambiance du jeu et j’ai juste envie de pleurer. Ce titre est dingue, la musique est aussi incroyable qu’improbable, et je peux le crier haut et fort : j’ai enfin retrouvé le plaisir du jeu ! OH MON DIEU, LIBÉRATION. Ça fait tellement plaisir de se dire « oh vite vite vite je fais tout ce que j’ai de prévu et ensuite je rallume la PS3 ! ».  Peut-être que ça vous paraît anodin et peut-être même que mes lecteurs non gamers me prendront pour une dingue, mais cette sensation est juste jubilatoire.

Alors non je ne dis pas que je vais abandonner ma Xbox 360, certainement pas ! J’ai juste besoin de faire une petite pause en attendant LE jeu qui me fera la rallumer. En attendant, je suis libérée de cette monotonie vidéo ludique et je n’ai qu’une hâte, pouvoir tâter de l’Uncharted 3 et le prochain Tomb Raider ! Pour le moment j’ai du retard à rattraper et je pense que les cernes vont commencer à réellement s’accumuler… sur ce, je retourne briser des os sur Mortal Kombat avec Scorpion, meilleur perso du monde !