Ma rencontre avec Minecraft sur Xbox 360

Je ne joue pas vraiment sur PC, non. Voir même jamais. Surtout parce que j’ai un gros problème de coordination de mes doigts en fait. Même si quand j’étais plus jeune j’ai pu passer un temps inestimable sur des jeux comme Prince of Persia ou encore Winter Games, j’ai, depuis l’arrivée de la NES à la maison, privilégié le jeu sur console. Du coup, lorsque des gros titres dont tous les PCistes parlent sortent sur Xbox ou PS3, c’est une bonne occasion pour moi de pouvoir les essayer. C’est ici le cas pour Minecraft qui vient tout juste de débarquer sur la Xboîte, et que j’ai pu tester ces derniers jours.Avant de m’y aventurer, je connaissais déjà grossièrement le principe, plusieurs personnes m’en ayant déjà parlé. Même si je n’étais que peu emballée, je suis de nature curieuse et j’ai quand même voulu voir ce que ça pouvait donner.

Je lance donc le jeu et décide de faire le tutoriel (chose que je ne fais jamais habituellement) afin de voir un peu comment ça se présente. Après quelques minutes, j’ai pu découvrir un peu le paysage, casser des cubes de béton, du bois, des arbres, me construire un abri ou encore maltraiter un mouton. Puis, j’ai trouvé une canne à pêche à côté d’un étang, étang qui bien sûr n’abritait aucun poisson. J’ai quand même attendu plusieurs minutes, bouchon flottant au ras de l’eau, patience dosée au maximum. Mais il ne s’est rien passé. Après ce surplus d’action, je me suis dit que j’allais zapper la suite du didacticiel et entrer directement dans le vif du sujet : créer un monde, le WireWorld (normal).

L’univers est donc créé et ma première idée est de trouver un endroit sympa pour construire une cabane (oui, on m’a dit que j’allais me faire attaquer violemment la nuit). Après quelques enjambées dans la foret, je trouve un joli petit coin où je vais pouvoir bâtir tranquillement mon 3 pièces avec piscine. Je m’en vais donc couper du bois comme l’aurait fait Charles Ingalls pour faire un feu de cheminée, je trouve quelques cubes de béton, du sable et je récolte même quelques fleurs pour la déco extérieure. Une fois de retour à ma « base » (que j’ai mis un temps fou a retrouver au passage), j’ai empoigné ma truelle et rassemblé mes matériaux pour fabriquer mon fameux chez moi. Et là, je dois avouer que pour le coup, ça ressemblait plus aux abris que l’on peut trouver sur le bord de l’A86 qu’à un véritable lieu où on se sent en sécurité. Quoique, dans un souci de convivialité, j’avais quand même veillé à mettre des tulipes à l’entrée.

Et là, la nuit est arrivée. OH MON DIEU IL VA ENFIN Y AVOIR DE L’ACTION ! Je me suis donc cloitrée au fond de mon taudis en espérant entendre rôder aux alentours, mais non. Pas un bruit. Je suis donc sortie discrètement, histoire de voir ce qui pouvait bien se passer dehors. Pas un chat, pas un mouton, rien. Puis j’ai couru en hurlant « ATTAQUEZ MOI !!! JE SUIS LA !!! », j’ai lancé des signaux de fumée et même fait un check-in sur Foursquare. Mais rien ne s’est passé. Le jour s’est levé et pas la moindre présence de vie, j’ai éteins le jeu.


Mon expérience de jeu sur Minecraft aura donc duré quelques heures, je sais c’est peu je ne peux pas juger un jeu sur si peu certains me diront. Et bien si, c’est suffisant pour que je me rende compte que c’est vraiment pas un jeu pour moi. Je ne trouve aucun plaisir à construire des cabanes et fabriquer des cannes à pêche. En plus, mes combos ont tous été refusés je ne comprends pas pourquoi je ne pourrais pas combiner du feu et du ciment ou encore du jambon et un bout de bois. J’ai quand même le droit de fabriquer ce que je veux hein. Est-ce que dans les ateliers il y a une police qui est chargée de te dire que t’as pas le droit de combiner un pull en laine avec un câble usb ? J’en rajoute oui, je troll oui, mais vraiment je n’accroche pas. Après je peux comprendre que c’est un univers ouvert dans lequel tu peux créer 1000 trucs, mais moi les jeux comme ça, ça m’ennuie. Je retenterai peut-être l’expérience plus tard, peut-être en multi pour plus de fun comme ils disent… C’est dommage l’idée de tout faire en 8bits me plaisait vraiment beaucoup. Je suis déception. Et pas patiente surtout.