Modern Warfare 3, la guerre la vraie !

Il y avait un petit moment que je n’avais pas pris le temps de me poser devant une console et de m’attarder sur la campagne d’un jeu. Cette période de l’année est assez idéale au vu du nombre de grosses sorties auxquelles nous sommes confrontés chaque semaine et entre Uncharted 3, Modern Warfare 3, Batman Arkham City, etc. il a été inévitable de passer en mode marathon. Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler du dernier Call of Duty, qui reste pour moi la plus grosse licence de FPS de ces dernières années. Alors oui, je suis une grosse fan de FPS  et j’aime passer du temps à tirer bêtement sur des mecs en treillis, à lancer des grenades au hasard ou encore à faire chier les rageux au RPG sur des parties en ligne. Oui, j’adore les gros jeux bourrins et ça, Modern Warfare me le rend bien.

Après un nombre incalculable de soirées passées sur Call of Duty 4 et après avoir trouvé le passage à MW2 un poil décevant, j’avais hâte de voir ce que ce nouvel opus allait nous réserver. Avant tout, jetons un oeil au trailer :

Un trailer prometteur donc, qui nous annonçait tout plein d’action, d’explosion et de dynamisme. Et c’est le cas ! Mon dieu que cette campagne est immersive et spectaculaire. Il y avait bien longtemps que l’on ne m’avait pas autant malmené dans un FPS ! C’est la guerre dans tous les sens, tout éclate que l’on soit à New York, Berlin ou Paris, et on a pas un seul moment de répit… on ose à peine faire une pause pour aller se chercher un truc dans le frigo de peur que le jeu continue sans nous… Personnellement, je n’avais pas ressenti ça dans un jeu de ce type depuis le premier de la série des MW et c’est clairement appréciable que de se sentir à fond dans l’action.

La gestion des ennemis n’est pas mauvaise, ils se font un malin plaisir de vous contourner pour mieux vous bitcher plutôt que d’attendre bêtement que vous vous offriez à eux. En revanche, contrairement à des jeux comme Gears of War 3, vos alliés ne sont pas super efficaces et vous êtes obligé de vous charger de 95% des ennemis. En même temps, on est un warrior ou on ne l’est pas !


Comptez environ 5-6h pour le mode campagne, en perdant un peu de temps à chercher les renseignements ennemis ou encore à apprécier la représentation virtuelle de Paris ! Alors oui, 5-6h pour un mode solo à 70€ c’est pas donné, ça fait au moins du 10€ l’heure de jeu, mais pour ma part je préfère une campagne dynamique et courte plutôt qu’une campagne qui traine en longueur pour rien.

En parlant de Paris, je dois dire que j’ai passé mon temps à tout analyser. C’est assez rare de pouvoir se retrouver dans un univers « connu » dans un jeu vidéo et c’est assez drôle de faire attention à tous les petits détails. Par exemple, au début de la mission, on peut trouver des vélos à chaque étage de l’immeuble. Pour ma part j’ai rarement vu autant de 2 roues dans les cages d’escalier ! On peut aussi remarquer qu’il y a beaucoup de choses respectées comme les prix des menus dans les restaurants ou encore le nombre de travaux et les galères pour se garer ! Mention spéciale pour  le « Personnages sablés Nouveau » (photo 1) que j’aimerais beaucoup goûter et pour les jeux de mots dans les intitulés des boissons (photo 2 avec les moyens du bord).


Au niveau de la difficulté du jeu, je me suis lancée en mode commando par peur de ne pas avoir le temps de le finir en vétéran et aussi parce que ça faisait un petit moment que je n’avais pas joué et que je pensais avoir plus de mal que ça. A vrai dire, tout s’est plutôt bien passé malgré quelques scènes un peu difficiles où je suis morte à maintes reprises et où j’ai épuisé mon stock d’insultes. Enfin bon, on est loin de la difficulté d’un Medal of Honor Airborne où je me souviens avoir voulu sauter du 1er étage plus d’une fois tellement l’énervement était intense. Reste à voir comment je m’en sors en vétéran, si un jour j’ai le courage de tout recommencer…

Enfin bref, Modern Warfare 3 est pour moi un très bon FPS, encore faut-il être fan du genre bien entendu. Et oui il est 1000 fois mieux que Battlefield (hop, je sens l’arrivage de trolls !). Et si jamais vous êtes sur le Xbox Live, on se fightera peut-être un de ces jours !