Tomodachi Life : gères la vie de tes potes dans ta 3DS (WTF inside)

Bk3CQPKIIAEisRfIl y a quelques jours, nous avons eu droit à un nouveau « Nintendo Direct » dans lequel la firme a annoncé son prochain jeu, du nom de « Tomodachi Life » (ou « Tomodachi Collection » selon les pays). Si vous ne l’avez pas vu, sachez que le titre est prévu pour le 6 juin 2014 en France et qu’il s’annonce plus WTF que la plus WTF de tes copines. Et comme j’ai eu la chance de pouvoir l’essayer en avant-première et donc de découvrir cette simulation de vie complètement dingue à la mode japonaise, je vais en profiter pour vous en parler un peu.

Avant d’aller plus loin, voici la vidéo de ce fameux direct, histoire de vous mettre dans l’ambiance :

Vu que je suis actuellement en plein apprentissage du nipponais, je vais en profiter pour me la raconter un peu et vous préciser que « tomodachi », ça veut dire « ami ». Et vu que j’ai aussi quelques notions d’anglais, je peux aussi avancer fièrement que  « life » ça veut dire « vie ». Donc, comme vous pouvez aisément le deviner, ce jeu est une simulation de vie où il vous faudra vous occuper de vos potes. Sauf que, « Tomodachi Life » est à 1000 lieux d’une simple situation de vie à la Sims.

Dès les premières secondes, on vous demande de créer votre personnage et donc, si vous le souhaitez, d’utiliser votre Mii déjà existant. Il vous faudra également choisir un nom pour votre île, y ajouter des habitants et en avant Guingamp. Ce qui est drôle, c’est qu’il est possible d’ajouter les Miis de vos amis (via leur QR Code) et donc de les intégrer à votre histoire, ce qui rend les choses beaucoup plus intéressantes et compromettantes. Pour ceux qui n’auraient pas de potes assez cools, vous pouvez tout aussi bien créer des personnages random ou encore ajouter des stars et vous taper sans vergogne Scarlett Johansson ou encore Mimi Mathy.

Le but du jeu est simple : à la manière d’un Nintendogs, votre rôle est de gérer la vie de tous ces Miis en leur donnant à manger, en vous amusant avec eux ( via un système de mini-jeux), en leur offrant des cadeaux (objets, intérieur, etc), en changeant leurs tenues et bien plus encore. Votre île se compose donc d’un bâtiment principal où sont logés tous vos habitants, mais également de plusieurs magasins et lieux qui se débloquent au fil de votre avancée dans le jeu. A savoir qu’il y a tous les jours de nouveaux plats dans le supermarché, de nouveaux costumes au magasin de sapes ou encore de nouveaux intérieurs qui sont proposés pour vos apparts. Il y a donc de quoi faire.

Le jeu est fourbement en temps réel et, certains évènements sont donc disponibles qu’à certains moments de la journée. Les bougres. Tiens tiens, ça nous rappelle un certain « Animal Crossing » ça, le piège à l’état pur. Vous savez, le genre de jeu qu’il est IMPOSSIBLE de lâcher parce qu’il y a toujours un truc nouveau, toujours un truc « exclusif de la mort qui tue » qu’il est possible d’avoir qu’à 5h24 un soir de pleine lune quand Resetti sort de son égout pour aller taper la discut’ à Carla au sujet d’un sol vermoulu en promo chez Méli Mélo… Sauf que là, rassurez-vous, c’est beaucoup moins traître. On n’en est pas au point de changer l’heure sur nos consoles, ou de passer des arrêtés. Il y a des events à des horaires précis mais rien de bien grave si vous les louper, pas de pression.

Dans « Tomodachi Life », on ne choisit pas exactement ce que font les gens. C’est à dire que je ne peux pas imposer à « perso A » d’aller brancher « perso B » au bord de la fontaine. Notre rôle en tant que joueur est de suivre leur train train quotidien en leur donnant des conseils sur leur façon d’être avec les autres, en les habillant correctement si jamais ils ont un rencart, de leur dire qu’ils s’entendront mieux avec truc qu’avec bidule etc. A savoir que chaque personnage a son propre caractère et que, forcément, certains ne s’entendront donc pas avec d’autres. Au programme donc de l’amour mais aussi pas mal d’engueulades !

Comme je vous le disais dans l’intro, ce jeu est situé à 9 sur l’échelle du WTF. Non pas parce que s’occuper de Miis est bizarre non non. Mais parce que tout ce qui se passe autour ou dans leurs têtes est complètement improbable. Je ne vais pas vous gâcher tout le plaisir de découvrir tout ça par vous-même, mais je vous poste tout de même quelques screens bien représentatifs :

« Tomodachi Life » est un jeu fun, qui réserve plein de surprises déjantées, mais qui fait aussi très peur de vérité. Parfois la ressemblance de comportements entre une personne et son Mii est complètement dingue et ça en devient super creepy. C’est assez drôle de pouvoir mettre en scène ses propres amis et de voir qu’en fait certains sont faits pour s’entendre et d’autres pas du tout. Et le pire dans tout ça c’est qu’on devient vite addict au jeu, parce qu’on a envie de voir encore et toujours plus de n’importe quoi, de situations improbables, et aussi d’en faire un screen compromettant pour finalement tailler ses potes. C’est ça la force de Nintendo :)

Si vous aimez les jeux un peu tordus, que vous appréciez l’humour improbable, le temps réel et que vous avez du temps, foncez ! Le jeu sera dispo le 6 juin prochain. J’ai d’ailleurs hâte d’aller streetpasser des japonais pour récupérer des objets collectors qu’on a pas ici (j’espère que ça existe !).