Hokkaido : la cantine japonaise à bas prix

OLYMPUS DIGITAL CAMERANous sommes un mardi soir de mars, dans le quartier Saint-Anne, et malheureusement pas mal de mes restaurants habituels sont fermés ce jour… un mal pour un bien peut-être , car cela va me permettre de goûter autre chose  et de découvrir un autre restaurant. Après quelques recherches sur le net, et principalement sur des sites d’avis, c’est vers Hokkaido que je me suis dirigée. Un peu plus éloigné du rush de la rue Saint-Anne, celui-ci se trouve dans la rue Chabanais, et quelques personnes font déjà la queue.

En voyant les menus, mon estomac n’a qu’une envie : tout essayer. Mais vu que je suis venue faire découvrir ce qu’est un ramen à des personnes non-initiées, je me lance dans le traditionnel Chashu ramen, mon préféré. Et vu que j’ai bien faim, je me laisse tentée par le menu ramen + gyoza à 12€. Un prix tout à fait raisonnable cela dit pour la capitale.

Les gyoza, servis par 5 ou 7 selon le type de ramen, sont moyens. Un peu trop gras à mon goût, et pas assez savoureux. C’est vraiment pas compliqué à faire pour le coup, mais pour le prix, on va dire que ça vaut.

photo 1

Le ramen est moyen également. C’est beaucoup trop fade : le bouillon n’a pas beaucoup de goût et on a sans cesse envie d’y ajouter tout le sel, le poivre et les épices présentes sur la table pour lui soutirer un minimum de saveur. Même si le prix est carrément plus élevé, on est bien loin de Naritake :) En revanche, il faut avouer que les tranches de porc ne m’ont pas déçues. Elles étaient même très bonnes et on en aurait bien repris un peu.

photo 2

Quoi qu’il en soit, c’est copieux, on ne peut rien dire la-dessus. Le menu à 12€ est un bon plan si on a la dalle et qu’on a absolument envie d’un ramen du côté de Paris 2ème. Il y a également tout un tas d’autres plats sur la carte (peut-être un peu trop) allant du katsudon au tonkatsu en passant par le yakisoba. Vous trouverez forcément votre bonheur donc, mais attention toutefois à la panure qui est apparemment pas très croustillante et assez décevante (selon plusieurs avis que j’ai pu lire à droite et à gauche).

Autre point positif, le restaurant propose un service à emporter, ce qui peut être pratique surtout si on a la flemme de faire la queue. Si jamais vous restez motivés, sachez que c’est assez rapide étant donné qu’il existe deux salles, dont une au sous-sol. Venez plutôt avant 19h30 si vous voulez manger tout de suite, sinon il vous faudra attendre un petit moment. Pour finir, ne misez rien sur le service qui est plus que moyen. On est loin du service à la japonaise hein. Le mec était limite désagréable et nous a presque jeté vulgairement les pousses de bambou oubliés dans nos ramen sans forcément s’excuser. m(_ _)m

Pour 5 personnes, nous nous en sommes sortis pour moins de 70€ avec 5 ramens, 3 portions de gyoza, 4 bières et 1 Coca, ce qui est très raisonnable dans le quartier. Mais parfois la qualité à un prix et là, ça se ressent tout de même.

EDIT mars 2015 : Je suis donc retournée pour la 2èùe fois à Hokkaido et cette fois j’ai pris un Katsudon. On ne m’y reprendra plus, on aurait dit un foetus mort sur un riz basmati…. Les gyozas quant à eux étaient secs et pateux à la fois… Je déconseille donc.

restaurant-hokkaido-1

Infos pratiques :

Adresse : 14 Rue Chabanais, 75002 Paris
Téléphone : 01 42 60 50 95
Horaires d’ouverture : du lundi au dimanche de 11h30 à 22h30. Fermé le jeudi.