Udon Jubey, le restaurant de tsukemen à Paris

photo 4Tiens donc,  je vais une fois de plus vous parler de bouffe et d’une adresse de restaurant japonais que j’ai pu récemment tester, dans le quartier Saint-Anne à Paris. Je vous ai déjà dit dans un précédent billet que Sanukiya était LE meilleur restaurant de udon de Paris. Cette fois, je me suis intéressée à Jubey, qui se décrit lui-même comme spécialiste du udon. Alors y a détrônage ou y a pas détrônage ?

Situé au plein cœur de la rue Saint-Anne, Jubey se trouve juste à côté du Sapporo (restaurant plutôt moyen mais passable) et en face du Higuma (le vomi). Je suis souvent passée devant ce fameux spécialiste du udon sans jamais y mettre les pieds, bien que les gens me faisaient baver avec leurs grosses noodles en vitrine. Le fait est que, selon la logique imparable d’un produit en croix et la relecture du théorème de Thalès au cas ou, ma faim + le froid extérieur, multiplié par le temps d’attente pour Naritake, m’ont finalement permis de changer mes plans et de le tester.

photo 4Jubey est un établissement de type cantine japonaise avec très peu de places : une quinzaine environ à vue d’œil, avec apparemment une salle du bas en cas de grande affluence (à vérifier, mais c’est ce que j’ai pu lire sur le net). Dans la salle du haut (enfin du rez-de-chaussée ça dépend où on se place), il n’y a pas de tables à proprement parler mais que des « comptoirs » : il est possible de prendre son repas face aux cuisiniers ou alors face à la rue.

Effectivement, la carte propose un grand nombre de udon de types différents, en soupe chaude ou froide :

photo 2SAUF QUE c’est la première fois que je vois écrit « tsukemen » sur une carte de restaurant japonais à Paris. Jamais oh grand jamais je n’avais vu de tsukemen ici, la seule fois où j’avais pu en manger était à Tokyo et c’était incroyablement délicieux (photo ci-dessous). Pour info le tsukemen se compose de nouilles, sauf qu’il faut les tremper dans le bouillon qui est à part.

photod(7)

Si vous n’êtes pas trop udon, sachez qu’il est également possible de commander des plats à base de riz comme l’indique le recto de la carte :

photo 1Pour ma part, j’ai opté pour un Curry Tsuke Udon, qui se compose donc de grosses nouilles à tremper dans un bouillon composé de boeuf, de curry et oignons. Le fait que les noodles soient arrivées dans une sorte de bouillon transparent m’a paru étonnant, mais l’odeur du curry et des petits oignons m’a tout de suite mis en appétit.

photo 3Le Tsukemen était globalement très bon, copieux et on pouvait facilement distinguer les différentes saveurs qui le composaient. Le Yudame Ten Udon (aux beignets de crevettes et de légumes) que j’ai pu apprécier le temps de quelques bouchées était également bon, mais avait forcément un petit côté fade après l’intensité en bouche que m’offrait le curry.

photo 2Chez Jubey, le service est rapide et efficace : on commande, on engloutit son plat en 10 minutes et on s’en va. A savoir au passage que le restaurant ne propose pas de dessert. Au niveau du prix, c’est très cher par rapport à ce qui est proposé au Japon mais ça reste « normal » pour Paris. Pour deux personnes, la note s’est élevée à 33€ pour 2 udon uniquement, avec une carafe d’eau. Les tarifs se situent globalement entre 11€ et 18€ par personne pour un plat. A savoir qu’il existe également un menu midi (détails sur la carte postée plus haut).

Jubey est une bonne adresse donc, que je note dans mon inventaire et que je retesterai certainement très vite pour, cette fois, jeter mon dévolu sur le Jubey Udon, la spécialité du « spécialiste du udon ». Du coup détronage de Sanukiya ou non ? Je vous dirai ça lors de ma deuxième fois pour en être sûre !

Infos pratiques

Adresse : 39 Rue Sainte-Anne, 75001 Paris
Téléphone :01 40 15 92 54
Du lundi au samedi 11h30 – 21h30. Fermé le dimanche.
Métro Pyramide