Zen, le restaurant japonais qui déçoit

Et oui, encore un article de bouffe et encore un restaurant japonais testé dans le quartier Saint-Anne. Cette fois il s’agit du Zen, situé un petit peu plus excentré que les autres, dans la rue de l’échelle à Paris. C’est Guilo Guilo, très bon restaurant au passage, qui nous a mené chez Sanukiya et ce dernier qui nous a mené au Zen, grâce à la technique des cartes de visites laissées à la caisse. Car oui, si on a aimé le restaurant dans lequel on vient de manger, on a plus facilement confiance en ses recommandations. Mais il faut parfois se méfier.

Update Juillet 2017 : Parce qu’il y a que les imbéciles qui ne changement pas d’avis, j’y suis depuis retournée plusieurs fois cette année et il semblerait que le restaurant se soit amélioré (ou alors j’étais mal tombée la première fois). C’est plutôt pas mal, le karaage est bon, le poisson frais bien que pas donné. Pratique pour les groupes cependant car le resto est doté de grandes tables. Possibilité de réserver.

C’est donc un samedi midi que nous nous sommes rendus au Zen, affamés après une longue balade parisienne. Nous avons privilégiés ce restaurant qui, de par sa taille, permet davantage de prendre son temps et de se reposer les pieds que les autres établissements du quartier qui ne contiennent que très peu de couverts. En effet, le Zen se compose de deux salles : une au rez-de-chaussée et une au sous-sol, chacune disposant de ses propres serveurs. Notre petit groupe de 4 a donc été installé en bas, dans une salle pas très remplie.

Le restaurant est propre, le cadre est épuré et composé de couleurs assez vives avec par exemple du vert un peu flashy sur un fond de blanc. C’est un peu plus classe qu’un Naritake ou qu’un Hokkaido et on s’attend donc à avoir des plats un peu plus élaborés. Mais on va vite se rendre compte que tout ceci n’est qu’illusion…

zen_menu

Une fois la carte en main, on se rend vite compte qu’il y a beaucoup trop de choix et donc de plats différents. On aurait presque pu se croire dans un izakaya en consultant le menu, mais en regardant les prix on voit vite que NON. Je me méfie toujours de ce genre de restaurants. A vouloir tout faire, on fait tout moyennement ou pas du tout correctement. C’est assez rare de tomber sur un bon restaurant qui propose des tempuras, des ramen, des sushis, des jambon beurre ou encore de la raclette… J’exagère un petit peu mais grossièrement au Zen vous pouvez presque goûter toutes les spécialités japonaises.

photo 1

Etant donné que nous étions 4, dont deux non initiés aux plats nippons, nous avons opté pour un pot pourri de plats différents à mettre au milieu de la table et à picorer. Nous avons donc pris des légumes marinés, des edamames, du karaage, des gyozas, du saumon sauce teriyaki ou encore un assortiment de sushis. Vu qu’on avait le choix, autant essayer plusieurs mets différents. On va commencer par les edamames, car ils étaient bons. En même temps, ce n’est pas très compliqué à faire donc pas vraiment de mérite sur ce coup la. Les légumes marinés n’étaient pas mauvais non plus, on y retrouvait bien quelques saveurs du Japon. Le saumon était lui aussi pas mal, servi avec sa soupe miso et son bol de riz blanc.

photo 3

En revanche, je n’avais jamais mangé de karaage et de gyoza aussi fades. C’était sans goût, pas assaisonné, et il fallait les baigner dans les différentes sauces pour pouvoir en tirer quelque chose. Le karaage était à peine croustillant et n’avait clairement rien à voir avec celui que l’on trouve chez Sanukiya, à éviter donc. Puis est arrivé l’assortiment de sushis qui était pour moi, le plat le plus mauvais du déjeuner. Les poissons étaient eux aussi fades voir visqueux pour certains et, que l’on mange du saumon ou du maquereau, c’était limite pareil en bouche. La crevette était aussi sèche qu’une éponge laissée en plein soleil. Bref, autant vous dire qu’ils sont à éviter.  Je sais qu’on est loin de Jiro (OH JIRO <3), parce que ce n’est pas la même gamme de prix et de standing. Je sais qu’on est aussi loin du Japon et que forcément c’est moins bon (si si forcément). Je sais que ça reste un restaurant « cantine ». Mais non. Là, on était limite à la hauteur d’un Sushi Top, mais en plus cher. Aucun intérêt.

photo 4

Enfin, le Zen n’est pas non plus le pire restaurant du quartier hein. N’exagérons rien. C’est juste que par rapport au cadre et aux prix, on s’attend à mieux. Je ne comprends pas les avis « exceptionnels » laissés par certains sur le net, en disant que c’est vraiment ça le Japon. On a pas du aller au même Japon je pense. Et je ne comprends pas non plus comment ce restaurant a pu obtenir un Bib Gourmand dans le Michelin 2014 alors qu’il y a bien mieux ailleurs. Le service en revanche est bon et le staff est japonais, ce qui apporte tout de même un petit plus. Dès l’entrée, un « IRASSHAIMASEEEEEEE » nous confirme bien que les chinois n’ont pas encore envahis tous les restos japonais de Paris. Peut-être que les ramen ou encore le tonkatsu sont bons qui sait ? Quoi qu’il en soit je ne pense pas y retourner pour prendre le risque.

Infos pratiques

Adresse : 8 rue de l’Échelle, 75001 Paris
Téléphone: 01 42 61 93 99
Horaires d’ouverture : tous les jours de 11h45 à 13h30 et de 19h45 à 23h30