Etape 1 : l’Autriche pour quelques mois !

Cette fois ça y est, c’est fini Paris ! Nous avons dit au revoir à notre cher appartement du 12ème arrondissement pour nous baser à 100% en Autriche pour quelques temps, avant le grand départ au Japon, et bien sûr avec Tamago-chan. C’est marrant parce qu’on a beau imaginer le truc une tonne de fois avant le jour J, ça fait toujours un petit quelque chose quand le moment arrive vraiment. Quitter une région dans laquelle on est né et dans laquelle on vit depuis un tas d’années, profiter des « derniers » instants du quotidien avec les amis et la famille, ou encore apprécier une dernière fois les insultes des gens dans le métro (NOT), ça ne laisse pas de marbre. Mais, cette situation on l’a choisi et on sait très bien que c’est pour la bonne cause, surtout qu’on pourra revoir tout le monde un peu partout dans le monde et ça c’est quand même cool !

Servus!

A l’heure où j’écris ce billet, je suis dans un petit village d’Autriche, situé à une demi-heure de Salzburg. C’est situé au milieu des montagnes, autour d’un très joli lac, et c’est accessoirement ici que la mère de Mozart est née (RPZ). Pour ceux qui ne connaissent pas le coin, Mozart c’est LA  mascotte, tout est décliné autour de lui : l’aéroport de Mozart à Salzburg, la liqueur de Mozart, les t-shirts de Mozart, les boules de Mozart (mon dieu que c’est dégueulasse sucré et pas terrible) et j’en passe et des meilleures. Pour vous situer, l’Autriche c’est aussi ce meme, tiré du film « La mélodie du bonheur » :

 

« Ça sent la campagne » – moi, plusieurs fois par jour

Je ne vais pas vous le cacher, je suis une fille de la ville ; ce n’est pas pour rien que j’aime d’amour Tokyo ou encore New York. J’aime les grosses mégalopoles, les buildings, la foule (sans forcément avoir besoin de sociabiliser hein), les trucs à faire de partout, et aussi le fait d’avoir tout sous la main tout le temps. Cela ne veut pas dire que je n’aime pas le côté campagne attention, j’adore énormément la nature et je suis la première à rester sans voix devant des paysages où les Hommes ne sont pas encore venus foutre trop leur merde. Le fait est que je ne sais pas si je serais capable d’y vivre maintenant (dans le sens : à mon âge, à cette période de ma vie). En revanche, je pense que je pourrais parfaitement m’y adapter d’ici plusieurs années, mais à l’heure actuelle, débarquer ici au milieu de nulle part est un grand changement pour moi !

Dirndl & Lederhosen

Cela fait maintenant presque une semaine que je suis là et tout se passe très bien. Je n’ai clairement pas eu le temps de m’ennuyer et j’ai même pu profiter des derniers jours de beau temps. Ça fait un bien fou de passer du temps à l’air pur, de réviser ses Kanji au bord du lac, de voir des wallpapers Windows pour de vrai ou encore d’entendre des coups de canon pendant la fête du village (véridique). Ça change des voisins qui mettent du « cho chocolat » et Despecito à fond toute la journée 😬

Je vais profiter de passer quelques mois ici pour découvrir un peu les us et coutumes, m’empiffrer d’Applestrudel et de Schnitzel, me refaire une santé sportive (si si je vous jure je suis allée courir hier, j’avais pas fait ça depuis 1998) mais aussi et surtout profiter de passer du temps avec mon copain et mon gros chat avant de partir au pays du soleil levant (fingers crossed).

Bon par contre, j’ai fait espagnol LV2 du coup je ne comprends pas trop trop (comme l’âne) ce qui se passe autour de moi. A part kartoffelsalat, achtung, ich liebe dich et danke, mon vocabulaire est inexistant. Et bien évidemment, pour compliquer encore plus la tâche, ici on parle une variante de l’allemand avec des mots et expressions bien spécifiques apparemment (enfin pour moi ça ne change pas grand chose en vrai 😅).

日本語を勉強しています

En parallèle, j’attends toujours la réponse ultime de l’immigration Japonaise quant à mon admission pour la rentrée de janvier. Je serai fixée le 9 novembre prochain et autant vous dire que je trépigne ma race pour rester polie. Je ne peux donc pas encore prendre mes billets d’avion, ni chercher un appart ou quoi que ce soit… et du coup je profite de ces moments au calme pour apprendre à lire, comprendre et écrire la liste des 1400 Kanji que l’école m’a filé si jamais je suis prise ! Et ya du taff…

Si vous aimez la nature et si vous voulez en découvrir plus sur l’Autriche avant le Japon, je poste pas mal de photos et de stories sur mon Insta, n’hésitez pas à me suivre 😉🙏

Allez plus que 37 jours de suspense avant la réponse finale 😱🤞