Parce qu’Amsterdam ce n’est pas que la drogue et les putes

photo 3J’en ai marre d’entendre les remarques des gens quand je dis que je vais passer quelques jours a Amsterdam : « ah ouais, la drogue et les putes ! ». Parce qu’Amsterdam ce n’est pas que ça et, malheureusement, il est vrai que la plupart des touristes français que l’on croisent la bas sont tous défoncés et ne font que se pavaner devant les « catins de vitrines ». Sauf que non, il n’y a pas que ça à faire là-bas et c’est bien dommage de s’arrêter uniquement sur cette image. 

Amsterdam est la seule ville que j’ai pu visiter en Hollande pour le moment et, pour y être allée 4 fois en 3 ans, je peux dire que je l’apprécie vraiment. Pourquoi ? Tout d’abord parce que c’est super joli. Les habitations construites un peu en random les unes par rapport aux autres, les canaux avec des gens toujours en détente sur leurs bateaux, les belles places comme par exemple celle de Dam, je suis sous le charme. Il y a vraiment beaucoup d’endroits à voir en se baladant comme par exemple le marché Albert-Cuyp qui est le marché le plus populaire des Pays Bas mais aussi le plus long d’Europe. On y trouve de tout : des jus d’oranges frais, du poisson, des fruits, des gaufres, des chaînes de vélo ou encore des CDs. Un incontournable !

photo 2

J’adore Amsterdam aussi parce que le vélo est le véhicule principal. Au lieu de se plaindre des embouteillages à longueur de journées et de perdre leur temps, les Amstellodamois font leurs trajets en bicyclette (bien évidemment dans la mesure du possible, ils ne prennent pas l’autoroute avec). Et là, je ne sais pas ce qui m’impressionne le plus… les faufilades super serrées entre les trams, bus ou autre piétons; ou le fait qu’il ne font pas que pédaler non ce serait trop simple, ils en profitent aussi pour écrire des textos avec leurs deux mains, faire du tricot ou encore lire des livres. Une chose est sûre, sur une échelle de la dextérité en vélo, il sont au moins à 9 (sur 10 hein).

Image 15

J’aime aussi Amsterdam pour la coolitude des gens. Quand t’es touriste, c’est pas non plus évident dans toutes les villes. Là-bas l’accueil est plutôt agréable et, étant donné que tout le monde parle aussi bien anglais que hollandais, la communication en est d’autant plus facile ! Ils sont super aidants, serviables et accueillants et ça fait du bien.

Image 16

Évidemment, je ne pouvais pas vous parler d’une ville sans vous parler de ce qu’on peut y manger. A Amsterdam, on trouve bien sûr du fromage et principalement du gouda. Toutes sortes de gouda : nature, au pesto, à l’ail, au chèvre, au piment, et bien plus encore (Denver elle est pour toi celle-là). Forcément on est loin des fromages un peu violents en bouche, mais si vous aimez ça ici c’est un peu Noël. Amsterdam, c’est aussi les Poffertjes. Derrières toutes ces consonnes se cachent de petits pancakes à la hollandaise, blindés de beurre et de sucre glace. Un régal. Au niveau des restaurants, je peux vous en conseiller 3 que j’ai beaucoup aimé. Le premier, si vous voulez vous faire un petit kiff, c’est le Bridges, le restaurant de Joris « Cuisinator » de Top Chef. Puis, en version moins gastronomique, moins onéreuse, mais succulente, le Kop Van Jut. Vous pourrez y goûter des plats succulents à des prix raisonnables. De plus, la déco est vraiment à part et le staff adorable (la photo en home de leur site vous met dans l’ambiance :)). Enfin, le SeaFood Bar qui se trouve à Museumkwartier. D’excellents fruits de mer bien frais, et du King Crabe de qualité. Et avec un peu de chance, si vous demandez « the bill please » un peu approximativement, vous aurez peut-être droit à avoir « a beer » supplémentaire :)

Image 15

photo 3

Image 15

Enfin voilà, j’en oublie sûrement tellement mais une chose est sûre c’est qu’Amsterdam ce n’est pas QUE la drogue et les putes ! La prochaine fois je testerai une autre ville comme par exemple Utrecht qui à l’air bien cool et qui est certainement beaucoup moins blindé de français qui se font remarquer dans le mauvais sens du terme :)