Tokyo : souvenirs et bons plans

AIMG_2283Il y a maintenant un mois j’ai passé le cap des 28 ans, l’âge où tu te dis que 10 ans plus tôt tu devenais majeur, tu conduisais ta première 205 Junior et que tu ne réviserais certainement pas pour le bac, ça sert à rien. Et pour cet anniversaire, je crois que je peux dire que quelqu’un m’a offert le meilleur cadeau du monde et de tout l’univers : un A/R pour Tokyo. MON. DIEU. TOKYO. Le genre de cadeau pour lequel t’as tellement de joie dans ton corps que tu gardes tout à l’intérieur, on sait jamais ça pourrait être trop violent.

‘Fin bref, tout ça pour dire que je suis retournée au Japon et que c’était fou <3

Une première fois à Tokyo, c’est vraiment incroyable. On est un peu comme à Disney quand on a 5 ans, mais en 10000 fois plus intense et avec moins de gamins insupportables. Une deuxième fois à Tokyo, ça le reste tout autant. On peut se dire que la magie diminue, que finalement c’était que parce que c’était nouveau. Mais non, c’est toujours aussi dingue. Un peu différent je le conçois mais toujours impressionnant. Voici donc quelques souvenirs et bons plans que je peux partager avec vous, si jamais vous comptez y faire un tour ou juste si vous aimez comme moi baver devant des photos de bouffe !

AIMG_2257

AIMG_2332

AIMG_2270

AIMG_2386

 

 すごいです

La dernière fois que j’ai pu découvrir la ville, c’était en septembre sous une chaleur de 40°C et des pluies intempestives qui rendent tes cheveux encore moins soyeux que les poils d’un vieux caniche à l’abandon. Là, il faisait un petit 18°C fort agréable et le soleil était toujours présent dans la journée. Même si le soir et la nuit je me suis faite plus d’une fois assommer par un vent plus que glacial, c’était le temps parfait pour se balader avec une petite veste et un thé au lait chaud à la main. Car oui, dans les distributeurs au Japon, le thé au lait vendu froid l’été est vendu chaud l’hiver. Tout simplement génial, et spécialement le Kirin Milk Tea. Parfait. Pile ce qu’il me fallait le matin après avoir récupéré mon Melon pan ou mon gâteau aux pommes délicieux chez Gooz.

AIMG_2382

AIMG_2094

La fin du mois de mars est aussi synonyme de cerisiers en fleurs. Malheureusement, je n’ai que très peu pu en profiter car cela commençait à peine quand je suis partie, mais c’est tout aussi magnifique que ce qu’on peut imaginer. Lors de ce deuxième voyage, et étant donné que j’étais un peu moins en train d’halluciner à chacun de mes pas, j’ai pu savourer différemment différents quartiers. C’est par exemple le cas de Ueno et des petites ruelles de Nakano Broadway. Pour le premier, j’avais complètement oublié ce à quoi pouvais ressembler Ueno et franchement, je crois que c’est l’un de mes quartiers préférés.

IMG_2448

Me balader dans les petites rues, me perdre dans des salles de jeu sur Taiko No Tatsujin ou encore MaiMai, déguster des brochettes de fruits frais dans le marché, errer dans le parc, découvrir que y a un ramen 500Yens du feu de dieu sur un trottoir paumé, que du bonheur. Et pour Nakano c’est une autre histoire. A la base, j’y allais pour me ruiner et pleurer des larmes de sang tellement il y a de figurines et de choses incroyables (d’ailleurs, c’est un bien meilleur spot que Akiba pour les trouvailles). SAUF QUE, les magasins n’ouvraient qu’à 12h et qu’il était que 8h du mat’. Du coup, j’ai décidé de marcher en random en attendant que l’heure passe et je me suis retrouvée dans des magnifiques petites rues avec comme seule compagnie des chats errants. C’était calme, loin de l’odeur de bouffe constante et du bruit des salles de pachinko, sous un petit rayon de soleil, une soupe de maïs chaude à la main (car oui les distributeurs proposent aussi des soupes de maïs chaude et tellement bonnes que j’en bave à l’instant où j’écris ce billet), et j’étais tellement loin de Paris et ses habitants plus inhumains les uns que les autres. Arrrhhh autant vous dire que j’aurais aimé figer le temps et me perdre vraiment à l’infini dans ces ruelles, mais à ma plus grande surprise j’ai retrouvé mon chemin et mon porte-feuille a subi ce passage inévitable par Nakano Broadway. D’ailleurs j’ai pu y trouver ce mini Taiko planqué dans une vitrine derrière 10000 figurines de One Piece :

AIMG_2163

IMG_2151

 おいしです

A Tokyo, j’ai aussi beaucoup mangé. Normal, c’était délicieux. D’ailleurs je vous avais parlé la dernière fois de Harajuku Gyozas, le spot gyozas de Harajuku où tes papilles fondent de plaisir. Cette fois, j’ai découvert encore mieux ! Si si c’est possible. Pas loin de la station de Naka-Meguro, un resto avec des gyozas bouillis et grillés excellents et encore moins chers. Alors vu que je ne connais pas le nom, vous n’avez qu’à sortir de la station de métro (main exit), marcher sur votre gauche sur la grande rue (même trottoir) et après environ 7 minutes, tomber sur cette devanture :

AIMG_2167

AIMG_2165

IMG_2079

J’ai aussi goûté un délicieux ramen chez Chin chin-Ken Ramen dans les ruelles de Ueno, à 500 yens (soit moins de 5€ contre 11€ à Paris aie aie aie). J’ai aussi testé un Yakiniku bien sympa à Shibuya, avec une orgie de viande et un karaoké improvisé sur du Dragon Ball Z, du Saint Seiya ou encore du Queen. D’ailleurs c’était très sympa et pour 3600 yens la formule a volonté (avec l’alcool, viande, salade, tofu, dessert, etc.) ça vaut le coup, surtout en plein Shibuya.

486317_389717514458922_762130329_n

IMG_2444

IMG_2469

J’ai également été fidèle à Gooz, la supérette de tous les instants qui te propose des pâtisseries incroyables, des onigiris de toute beauté, des bentos de fou et tout ce qu’il faut pour passer une bonne journée pour pas cher. Je suis forcément passée par moult 7 Eleven, Lawson et Family Mart avec leurs pâtisseries à 100 yens (type gâteau au yaourt pas cuit, le nuage, torsade au chocolat, etc.), leurs onigiris au top (OH CELUI AU POULET DU DERNIER JOUR), et bien plus encore (Denver oui).

Et pour finir, je ne peux passer par Tokyo sans aller à Fish My Life (Kaikaya). Deux fois dans la même journée même, pour pouvoir profiter des 2 menus ! Et là c’est pétage de bide, mais de qualité.

AIMG_2139

AIMG_2111

AIMG_2109

AIMG_2108

 おもしろいです

On m’avait souvent parlé des bars à chats et cette fois, je me suis décidée à aller y faire un tour, par curiosité. L’ambiance est assez incroyable, puisqu’en plein coeur de Shibuya et du bruit ambiant, on se retrouve au 6ème étage d’un immeuble dans une salle complètement insonorisée et avec des canapés, des couvertures, des jouets, des chaussons mais aussi beaucoup de chats, forcément. Le but est simple, tu payes à l’entrée pour un temps limité pendant lequel tu as droit de caresser les bêtes, les amuser ou encore les regarder en compagnie de la boisson de ton choix. C’est bizarrement hyper reposant même si cela reste assez étrange. Enfin, je dis étrange parce que je n’ai pas l’habitude d’aller dans un bar juste pour voir des matous. Mais c’est une expérience assez folle, il faut le vivre je pense pour tester :)

AIMG_2366

AIMG_2368

J’ai également eu la chance d’assister à la modification de la station Shibuya pour la Tōkyū Tōyoko Line (apparemment la bas c’est classe même si je n’ai pas encore bien trop compris pourquoi). C’était assez fou, tout le monde se ruait sur les quais pour prendre des photos, filmer, admirer les derniers métros, la presse était là, Hachiko aussi bref… tout ça parce que cette ligne changeait de place dans la gare. Oui oui, comme si notre ligne 14 changeait de plateforme à Saint Lazare. Mais les japonais ont un problème avec les trains, il faut que je comprenne je vais investiguer.

Je vous avais déjà parlé dans un précédent billet des toilettes à Tokyo. Et bien il faut savoir qu’en hiver, la cuvette et le petit jet surprise sont chauds. C’est tout simplement parfait de s’asseoir sur des WC ultra propres (même dans les gares les plus fréquentées de la ville) et chauffés. On a presque envie d’y rester des heures (le temps aussi d’essayer tous les boutons du tableau de commandes !).

Sinon pour finir, et je suis sûre que j’ai oublié encore plein de trucs, voici quelques trucs que j’ai croisé sur ma route et qui méritent réflexion. Je vous laisse apprécier.

Merci encore 1000 fois pour ce cadeau qui m’a permis de me ressourcer mais aussi de découvrir encore plus en profondeur cette ville incroyable. Maintenant j’apprends le japonais pour être sûre de ne louper encore moins de choses la prochaine fois !

AIMG_2395

AIMG_2393

AIMG_2225

AIMG_2103

AIMG_2093

AIMG_2173

AIMG_2194

AIMG_2329

AIMG_2113

Et bien évidemment on attend impatiemment le Hall Des Pendus parce que pendant que moi je flânais y en a qui bossaient en parallèle ! Et pour avoir pu assister au tournage je peux vous dire que ça va être mortel :D